3 recettes de variantes surprenantes des sushis

Emblématique de la gastronomie japonaise, le sushi est de plus en plus consommé à travers le monde. C’est le plat japonais le plus connu en dehors de l’archipel. À la base composés de riz vinaigrés et de poissons ou de crustacés frais, les sushis peuvent être revisités de différentes manières. Il existe des variantes surprenantes du sushi.

Makis de printemps au saumon et à l’avocat

Le maki de printemps au saumon et à l’avocat est une recette facile à réaliser pour les adeptes de sushis. Il faut du riz à sushi, du vinaigre de riz, de l’eau et un peu de sucre et de sel pour la préparation du riz vinaigré. Des feuilles de riz, de feuilles de laitue, du saumon, de l’avocat et un peu de graines de sésame sont nécessaires pour les makis. Un peu de mayonnaise épicée et du wasabi viendront relever les saveurs. Il faut commencer par la préparation du riz vinaigré. Les feuilles de riz seront ensuite ramollies pour faciliter le dressage du maki. Il suffira de replier les feuilles sur le riz vinaigré, la laitue et les autres ingrédients étalés dessus et de rouler doucement jusqu’à obtention de beaux rouleaux. Il ne vous reste plus qu’à les couper pour déguster vos makis faits maison.

Rouleau printanier au crabe et à la mangue

Le rouleau printanier est un plat assez simple à réaliser. De la chair de crabe, de la mangue, du vermicelle de riz, de la coriandre fraîche, un peu de concombre et d’avocat ainsi que du citron seront nécessaires pour la garniture. Des feuilles de riz ramollis à l’eau chaude serviront à envelopper les autres ingrédients pour avoir un beau rouleau printanier. Vous pouvez les déguster avec de la sauce wafu. Aussi bon que du sushi, le rouleur printanier au crabe et à la mangue est une alternative qui ne prendra qu’une vingtaine de minutes de votre temps.

Le tataki aux fruits

Le takaki aux fruits est une variante du sushi qui peut être facilement réalisé à la maison. Les japonais ont des techniques qui leur sont typiques en matière de gastronomie. Le tataki est en effet une technique de cuisson japonaise dont le but est d’avoir du poisson grillé à l’extérieur et cru à l’intérieur. La cuisson du poisson est la base de la recette. Des fruits comme la fraise, l’avocat ou encore le kiwi viendront apporter de la fraîcheur au plat. Il appartient à chacun de choisir les fruits selon ses préférences.

Comment sont préparées les feuilles de nori ?
Quelles différences entre sushis, makis et sashimis ?