Les ustensiles indispensables pour préparer des sushis à domicile

Pour réussir la confection des sushis à domicile tel un vrai chef cuisinier asiatique, vous devez disposer de certains matériels. Découvrez sur ces quelques lignes les ustensiles essentiels permettant de concocter à la perfection ces délices sains et colorés.

Une planche à découper en bois, une natte de bambou et une râpe à wasabi

La planche à découper en bois est un des éléments essentiels pour préparer des sushis. Cette pièce est destinée à assembler les différents ingrédients. Elle permet aussi de servir ces petits délices une fois qu’ils ont été assemblés. Le tapis ou natte de bambou, quant à lui, est un incontournable pour rouler les sushis après que les algues ont été bien farcies. Il faut savoir que dans les magasins spécialisés pour les produits asiatiques, cet accessoire est disponible en plusieurs dimensions. Par ailleurs, pour faire les choses correctement, il est préférable de préparer soi-même la sauce wasabi au lieu de se procurer de celle commercialisée dans les magasins. Une râpe à wasabi est indispensable. Différemment des râpes ordinaires, celle-ci est plus fine et plus régulière. Il faut savoir que cette sauce est réalisée à partir d’une racine japonaise râpée et traitée pour obtenir une pâte crémeuse.

Un bol en céramique, un couteau japonais et un récipient en bois

Un bol en céramique servira à la préparation du mélange de la sauce soja et du wasabi pour humidifier et épicer vos sushis. Le récipient en bois aussi appelé hangiri, quant à lui, est indispensable pour laisser le riz se refroidir avant d’être utilisé pour confectionner les sushis. Même s’il existe des alternatives comme un bol classique pour réaliser cette opération, il permet surtout de préparer le mets d’une manière plus professionnelle. Mis à part cela, un couteau japonais à lame dentelée est nécessaire pour la coupe des algues marines humidifiées par le riz. À noter que celles-ci ne peuvent pas être découpées facilement avec un couteau à lame lisse.

Une spatule et des baguettes en bois

Dans la culture japonaise, l’utilisation de certains matériaux est interdite, entre autres, l’acier inoxydable. Une spatule en bois est donc recommandée pour faire le mélange des différents ingrédients. En outre, plus pointues que les baguettes chinoises, les baguettes spéciales en bambou japonaises sont nécessaires pour disposer les sushis destinés à être servis sur les assiettes. En effet, une fois que ces mets sont préparés sur une base lisse et plate, il n’est pas très adapté de les ramasser avec les mains.

Comment devient-on Sushiman au Japon ?
Le top 3 des légumes méconnus du continent asiatique